top of page

« Le malheur des uns, fait le bonheur des autres »

« Le malheur des uns, fait le bonheur des autres »

« Le malheur des uns, fait le bonheur des autres » – Un reportage spécial de Reuters paru sur le web le 20 juin 2017 explique en partie pourquoi la qualité des véhicules récréatifs n’est pas toujours au rendez-vous. Nous publions ici un résumé succinct traduit de l’article original qui met en lumière, selon Reuters, des conditions de travail dans les usines de montage et de fabrication de VR en Indiana qui ne sont pas toujours optimales pour les travailleurs de cette industrie.

Malgré le succès retentissant que connaissent les manufacturiers de VR dans la région de Elkhart en Indiana, même si le travail demeure bien rémunéré il est un des plus exigeant. Avec un salaire horaire de base l’industrie pousse ses employés en offrant des bonus de production, obligeant ces derniers à travailler plus vite pour obtenir plus d’argent. Cette façon de faire ouvre la porte aux accidents et aux erreurs semble-t-il.

Pour mieux comprendre l’Industrie du VR

Plusieurs exemples sont exposés dans le reportage spécial de Reuters où des ex-employés et des employés racontent leur histoire. La fatigue extrême, les blessures et les mauvaises conditions de travail poussent beaucoup d’employés à chercher un travail dans un autre domaine. L’industrie du VR est donc constamment en manque de personnel et recrute en permanence afin de combler les emplois laissés vacants.

L’ambiance de travail dans ces grands ateliers, qu’on ne peut comparer aux usines de montage d’automobiles plus modernes, est quelquefois très malsaine et peut parfois même mener à des altercations pour une perceuse empruntée par un collègue sans permission. La pression pour produire dans le respect des objectifs souhaités par les manufacturiers amène son lot de problème.

Le manque de confort pour les travailleurs est aussi un phénomène qui pèse lourd dans la balance. Souvent non-climatisée les ateliers d’assemblage deviennent de vrais fours les employés souffrent de déshydratation pouvant amener à des problèmes de santé très sérieux comme mentionné dans le reportage.

Nous avons déjà relaté quelques faits se rapportant à l’assemblage de VR et aux méthodes et processus utilisées pour produire des véhicules récréatifs à une vitesse étonnante où on voyait les employés littéralement courir pour terminer une roulotte.

Quand on dit que « Le malheur des uns, fait le bonheur des autres »!

Image RVIA

bottom of page